Bons baisers de Rio

 

Série Web-doc
11 épisodes

 

 

Episode 2 – Porto Maravilha
« Porto Maravilha » propose l’analyse de l’architecte Anne-Marie Broudehoux sur la zone ayant été le plus touchée par les modifications urbaines.

 

Equipe
Production : Bridges
Ecrit et réalisé par Manon Kleynjans
Montage : Pedro Sodré
Générique : Adrien Pavillard

© Bridges – Manon Kleynjans // 2014

 

ep2bonsbaisers

 

 

 


 

 

Episode 1 – Descuple Naymar
« Descuple Naymar » propose un autre point de vue sur le Mondial de Football 2014 qui s’est déroulé à Rio ; celui du musicien engagé, Edu Krieger.

 

 

Episode 3 – Vila Autodromo
Les grands événements sportifs, sont utilisés comme arguments pour justifier les destructions de favelas. A Rio, on parle de “nettoyage social” dans un ville où depuis 2009 plus de 20 000 personnes ont été déplacées pour la Coupe du Monde 2014 et des Jeux Olympiques en 2016. Différents chantiers sont à l’origine de ces transferts de population : opération de revitalisation de la zone portuaire en centre-ville, transferts d’habitats situés en zones dites à risque, création de lignes de bus rapides pour améliorer la desserte…

 

 

Episode 4 – La police pacificatrice
Dans une volonté de ”réunir la ville divisée”, le gouverneur Sergio Cabral a lancé en 2009 une politique de “pacification” marquée par l’implantation d’Unité de Police Pacificatrice (UPP) dans plusieurs favelas de la zone sud, destinées à “reprendre l’espace du morro aux trafiquants, tout en se substituant aux comportements violents et corrompus de la police”. Ces forces de polices n’agissent que dans la zone sud, l’espace stratégique de Rio, dans la mesure où il concentre les activités économiques et touristiques de la ville.

Montage : Lola Norymberg
Générique : Adrien Pavillard

© Bridges – Manon Kleynjans // 2014

 

 

 

Episode 5 – Favela Tour
L’aventure sécurisée, l’expérience des « favelas tours ». Nous nous demandions quelle allait être la mise en scène des favelas lors des événements internationaux à Rio. C’est avant tout le folklore de Rio et son patrimoine “carte postale“ qui ont été mis en avant. Les favelas tours semblent parfaitement illustrer cette idée.

 

 

Episode 6 – Vidigal et la gentrification
Vigidal, c’est la nouvelle favela à la mode. Comme le confie un agent de police, “Vidigal est devenu une attraction touristique où les Européens viennent prendre de jolies photos”. “On voit débarquer des Brésiliens et surtout des étrangers poussés par la crise européenne et attirés par le potentiel de nos quartiers qui offrent des vues imprenables sur la ville. Un appartement en duplex situé dans le bas Vidigal, qui était estimé à 50 000 reals [environ 18 000 euros] voici un an, se négocie aujourd’hui à 250 000 reals ! ».

 

Montage : Bruce
Générique : Adrien Pavillard

© Bridges – Manon Kleynjans // 2014